La famille Bartimée

Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in comments
Search in excerpt
Search in posts
Search in pages
Search in groups
Search in users
Search in forums
Filter by Custom Post Type
Filtrer par thèmes
Autres
Blog - Manuel de survie pour les paroisses
Dossiers
Evangélisation
Evénements
Formation
Idées
Louange
Prière & Liturgie
Services
Toutes les actions
Vie fraternelle

La famille Bartimée

Le concept

OBJECTIF :

La famille Bartimée est un service de la paroisse ouvert en priorité aux plus pauvres, puis tous ceux qui ont connu ou qui connaissent encore une situation de fragilité, de solitude ou de précarité, avec la participation de « compagnons » membres de la paroisse ou d’ailleurs (article de la charte). Il vise à ce que personne ne soit exclu de la fraternité dans l’Eglise, il invite à accueillir le plus petit comme un frère qui peut nous apprendre quelque chose de Dieu.

CONTEXTE :

L’ensemble paroissial de Castanet-Tolosan regroupe 8 clochers (22 000 hab) à la périphérie de Toulouse. Bartimée fait partie avec le Secours Catholique et le Café Amitié du « service du frère » de la paroisse. La quinzaine de membres de la famille est invitée à :

–        une rencontre un dimanche par mois (prière, ateliers, écoute et dialogue à partir de textes d’Evangile en petits groupes, goûter),

–        Un jardin potager depuis 2017

–        des rencontres ponctuelles pour la gestion des ateliers (poterie, film, peinture…)

–        participer à des célébrations paroissiales (lecture de la Parole) ou diocésaines, animer la veillée de la journée mondiale du refus de la misère une fois par mois.

–        Des temps festifs (sorties culturelles, journées de loisir et détente), animations autour de Noël etc.

La dizaine de laïcs qui forment les compagnons de Bartimée est au service des familles. Ils s’engagent à participer aux 10 dimanches mensuels dans l’année, aux réunions de préparation (2h), et une journée annuelle de relecture.

MISE EN PLACE :

Le nom vient de Marc 10, 46-52. L’initiative est née du constat que les plus pauvres sont absents de « l’Eglise visible » en raison des problèmes insurmontables qu’ils vivent. Elle s’est inspirée de l’esprit d’ATD Quart Monde fondée par le père Joseph Wresinski et a été appuyée par l’association Bonne Nouvelle Quart Monde proche de Toulouse.

La  « famille » s’est construite petit à petit en gardant une dimension « familiale » en partant des désirs et des idées de ses membres. Les dimanches Bartimée sont réservés aux familles et aux compagnons, les autres activités sont ouvertes aux paroissiens.

Pour cheminer avec les plus pauvres ou des personnes souffrantes, les compagnons doivent obligatoirement recevoir une formation, dispensée en 4 rencontres espacées de 3 à 4 semaines. Elle a été conçue avec les sœurs de Bonne Nouvelle Quart Monde et s’inspire, outre la spiritualité du père Wresinski, de la Pierre d’Angle et de la communauté du Sappel (cf. en savoir plus). Bartimée est par ailleurs signataire de la charte du Reseau Saint Laurent.

Les partages d’Evangile des dimanche sont préparés avec beaucoup de soin ; choix d’un thème permettant à chacun de s’exprimer, recherche de textes d’Evangile en relation, courts et simples de préférence, préparation de 2 ou 3 questions pour aider au partage. Une grande attention est portée à l’animation. Bartimée a en effet parmi ses objectifs principaux d’aider les personnes à exprimer et partager avec d’autres la dimension spirituelle de leur vie. Le partage doit les aider à exprimer le trésor de la connaissance de Dieu qu’ils portent en eux, Dieu se révélant de manière privilégiée aux personnes en situation de pauvreté (Mt 11, 25).

L’expérience de la Famille Bartimée peut inspirer, elle ne constitue pas un modèle absolu. Un discernement préalable est nécessaire pour créer un tel groupe : possibilité de s’engager sur la durée, disposer de temps libre (la coordination occupe 2 à 3 jours par semaine qui peuvent être partagés à 2 ou 3), est-ce un appel du Seigneur, l’initiative est-elle bien accueillie dans la paroisse ? La constitution d’une équipe est indispensable.

LES FRUITS :

Pour les familles : joie du partage, développement spirituel, amitié, moins de solitude. Témoignages « Ca m’a beaucoup aidée, ça m’a apaisée. On n’y est pas jugé, ça m’a apporté de la joie, de la force, de la sérénité, grâce à l’écoute et au partage ». « Bartimée, ça m’a permis de rencontrer pas mal de personnes, de briser ma solitude, de sortir de chez moi, d’apprendre pas mal de chose sur la foi… »

Dans la paroisse : « C’est une bénédiction, Bartimée rend un grand service à la paroisse et rend les relations plus simples entre les personnes…Grâce à Bartimée, nous sommes renvoyés à la question humaine et chrétienne de manière vivante. On est ramené à quelque chose d’essentiel » Frère Jean-Marc Gayraud, curé de Castanet jusqu’en 2016.

La relation est également féconde avec les jeunes.

En pratique

CATEGORIE(S) : Vie fraternelle, Services

LIEU/DIOCESE : Castanet-Tolosan, Evêché de Toulouse

DATE DE REALISATION : 2011

MOYENS REQUIS

Humain : Les compagnons  de Bartimée : 10 personnes actuellement.

Financier : Néant

Temps :  Coordination 2 à 3 jours/semaine, 10 dimanches par an à animer avec 2h de préparation + ateliers.

PLUS D’INFOS et CONTACT :

Nicole Vaissière, 06 62 33 21 27 – bartimee@paroissecastanet.fr

Cette fiche a été élaborée à partir du livre « Vers des paroisses plus fraternelles », d’Etienne Grieu et Vincent Lasceve, éditions franciscaines, 2016, 126 pages et d’entretiens avec la responsable. Le livre aborde aussi une autre expérience de solidarité paroissiale, le réseau de fraternité et de proximité de Poisy.

Présentation de l’initiative sur le site de la paroisse : http://paroissecastanet.fr/mouvements-et-associations/mouvements-et-services-deglise/bartimee.html

Voir aussi :

http://www.bonnenouvellequartmonde.org/fr/

http://www.lapierredangle.eu/

http://sappel.info/

http://reseau-saint-laurent.org/